Les vaches vosgiennes

La vache Vosgienne est particulièrement adaptée aux reliefs difficiles : peu sensible aux brusques variations de température et au stress, elle est parfaitement adaptée à des conditions d’élevage en montagne. Elle est également d'une longévité remarquable et dispose d'une grande fécondité ainsi qu'une grande facilité de vêlage.

la vache vosgienneSon histoire

Les vaches Vosgiennes apparaissent au 17ème siècle, suite aux premières évocation de la race. 2 hypothèses sont évoquées : les vaches seraient arrivée durant la Guerre de Trente Ans lors de l’invasion du massif vosgien par les armées suédoises ou des migrants venus de Suisse les auraient implantées dans le massif. Quoi qu’il en soit, les hommes ont su adapter la race aux conditions de relief et de climat difficiles du massif pour le coloniser jusque sur les chaumes.

La vache Vosgienne servait à jadis tracter le matériel agricole dans les pentes raides de montagne, elle était préférée aux chevaux ou à d’autres races grâce à son plus faible coût d’entretien. La production laitière n’était pas oubliée puisque l’activité de fabrication du fromage qui en résultait constituait bien souvent la seule source de revenus des familles.
Le 18ème siècle va marquer les premières difficultés de la race. Suite aux guerres décimant les troupeaux, la réhabilitation de la région va apporter d’autres races plus performantes.
Le 20ème est celui des coups durs pour la race puisqu’elle doit se relever de deux Guerres Mondiales : les zones d’élevages sont massivement bombardées et l’occupant réquisitionne les troupeaux pour participer à « l’effort de guerre ».

La chute des effectifs va se prolonger jusqu’en 1977, il ne reste plus que 3000 Vosgiennes. Une poignée d’éleveur réussit enfin à la réhabiliter.
Aujourd’hui avec un effectif stable autour de 10 000 têtes, la race est portée par des éleveurs passionnés qui continuent à œuvrer pour développer la Vosgienne dans son Massif.

Son territoire

A l’origine du nom de la Vosgienne, le massif des Vosges est aussi le lieu de villégiature idéal des vaches vosgiennes. La majorité des troupeaux sont situés dans ce territoire sur trois régions : l'Alsace, la Lorraine et la Franche-Comté. C’est un massif de moyenne montagne aux reliefs escarpés.

Son lait équilibré riche en matières grasses et protéiques est parfaitement adapté à la fabrication du fromage de Munster.

Le territoire de la vache vosgienne